Karibo Sakafo!

04 novembre 2019

Coupes de wontons au saumon gravlax, ananas et citron caviar

IMG_4746

On fait souvent des raviolis asiatiques à la maison, comme vous l'aurez compris avec ma précédente recette. Du coup, j'ai souvent des restes de pâte, que je garde pour rajouter dans mes soupes. Ou pour confectionner des petites coupes apéritives, que je garnis ensuite avec ce que j'ai sous la main. Par exemple, avec des camarons, de l'avocat et une salsa de mangues, concombre et tomates. Ou du magret séché maison et un rougail de mangues vertes. Ou encore, avec des rillettes de légine et de camarons. Pas de limites avec ces petites coupes apéritives, on peut laisser laisser son imaginaire gourmand vagabonder. Et tout se mange: une fois passées au four, les coupes sont croquantes et tellement gourmandes. Succès garanti auprès de vos invités!

En voici une nouvelle version, avec du saumon gravlax, de l'ananas et du citron caviar. Si vous ne trouvez pas de citron, remplacez par un peu de zeste de combava et "égrainez" un citron vert. Ayez la main légère car le combava est très fort en parfum!

IMG_4744

 Coupes de wontons au saumon gravlax, ananas et citron caviar

Pour 24 coupes

 

Moules à muffins

24 feuilles pâte à raviolis asiatiques (soit en épicerie asiatique, soit fabriqué maison. Recette ici)

300g de saumon gravlax (recette ici, ici ou ici)

1 ananas Victoria détaillé en petits cubes

3 mini concombres

1 oignon rouge moyen

3 citrons caviar

Sel, poivre

Huile de cacahuètes grillées

IMG_4748

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Epluchez l'ananas, ôtez les yeux et détaillez-le en petits dés.
  • Emincez finement l'oignon.
  • Coupez le concombre en petits dés.
  • Faites de même avec le saumon gravlax.
  • Assemblez tous les ingrédients dans un grand bol et réservez au frais.
  • Huilez les moules à muffin d'un peu d'huile végétale neutre.
  • Disposez la pâte à raviolis dans chaque moule puis enfournez pendant 5 mn, en surveillant constamment.
  • Laissez refroidir 10 mn.
  • Garnissez chaque coupe avec la préparation au saumon.
  • Parsemez d'un peu d'huile de cacahuètes grillées et de pulpe citron caviar avant de servir.

IMG_4745

Posté par Karibo Sakafo à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 octobre 2019

Mhalbi constantinois

IMG_2356

Je ne suis pas très dessert, mais celui-là me plait beaucoup: le mhalbi constinois est à la fois simple, doux, crémeux, facile à faire. Et pour mon plus grand plaisir, il sent bon les épices et les cuisines du Maghreb. A la maison, c'est un de nos desserts préférés lors de nos apéros dînatoires familiaux du vendredi soir.

Et en ce moment, avec les températures d'été qui commencent doucement à s'installer, la fraîcheur apportée par ces petites coupes est particulièrement bienvenue.

Et croyez-moi, quand je vous dis que la préparation est simple, c'est plus qu'un euphémisme!

IMG_2363

Mhalbi constantinois

Pour 4 coupes

 

60g de farine de riz

1/2 litre de lait froid

4c. à soupe de sucre (ici, sucre de canne, ce qui donne cette couleur foncée à ma préparation)

2c. à soupe d'eau de fleur d'oranger

Quelques fruits secs (pour moi: amandes et pignons de cèdre) et/ou de la cannelle en poudre pour décorer.

  • Versez la farine dans une casserole.
  • Délayez avec le lait puis faites chauffer le mélange à feu doux en remuant constamment.
  • Quand la préparation épaissit, ajoutez la fleur d'oranger, mélangez à nouveau et coupez le feu.
  • Versez dans coupelles/ramequins/verrines.
  • Laissez refroidir à température ambiante puis réservez au frais pendant au moins 5h (une nuit, si possible).
  • Décorez avec de la cannelle en poudre et/ou des fruits secs.

Je participe à la Bataille Food #71 avec cette recette. Le thème de ce mois-ci est "Un voyage au Maroc et les pays du Maghreb". Vous savez tout maintenant de ce jeu culinaire, mais je vous en rappelle ici les principales informations:

IMG_2359

Découvrez les recettes des différents participants:

  1. Jenna du blog Bistro de Jenna
  2. Valérie du blog 1,2,3 Dégustez
  3. Nicolas du blog  Dans ma cuisine à moi
  4. Patou du blog Karibo Sakafo
  5. Hélène du blog Kesko mange maman
  6. Virginie du blog ça ne sent pas un peu le brûlé là?
  7. Ponon Miam ponpon
  8. Catalina du blog le blog de cata
  9. Delphine du blog Oh la gourmande
  10. Michèle du blog Croquant Fondant Gourmand
  11. Coco de Nice du blog Cuisine en folie
  12. Zika du blog  Cuisine De Zika
  13. Michelle du blog Plaisirs de la maison
  14. Samar du blog Mes Inspirations Culinaires
  15. Virginie du blog Aux papilles
  16. Vanessa du blog Popote de petit_bohnium
  17. Louisiane du blog Les gralettes
  18. Béa du blog  Les petits plats de Béa
  19. Brigitte du blog Les filles à table
  20. Carine du blog Kougelhopf et chocolat
  21. Céline du blog Et rond, et rond, petit platapons…
  22. Natalia du blog Sucre et épices
  23. Magg du blog Magg kitchenette
  24. Martine du blog Kilomètre-0
  25. Soulef du blog  Amour de cuisine 
  26. Christine du blog Pause nature
  27. Sofia du blog So-cuizine « Harira Marocaine Express de Samar »
  28. Lic du blog Les gâteaux de Lic
  29. Gourmand et bio du blog Gourmand et bio
  30. Craquounette du blog Craquounette
  31. Lina du blog Chaud patate
  32. Silvie du blog Citronelle and Cardamome

logo-bataille-food

Posté par Karibo Sakafo à 20:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

01 octobre 2019

Wontons sichuanais à la sauce pimentée

IMG_4669

Après mes buuz de Mongolie et ma soupe aux momos tibétains, voici ma 3ème recette dédiée aux raviolis des pays d'Asie. Donnez-moi des gyozas, des jiaozis, des mandu, des buuz, des momos, des wontons, des shumai et mon palais vous en sera éternellement reconnaissant! Tout me plait dans ces petites bouchées: leurs formes, variables à l'infini, leurs farces qu'on peut décliner en tant de façons différentes. Les modes de cuisson, les multiples recettes.

Avant, je me contentais d'en acheter ou d'en commander pour à peu près un régiment et je les stockais dans mon congélateur. Mais ça c'était avant. L'année dernière, le mouvement des gilets jaunes a bloqué mon île pendant 15 jours. Ecoles fermées, routes bloquées par des barrages, supermarchés aux rayons vides, couvre-feu. On a eu droit à tout ça.

On s'est donc débrouillés pour consommer autrement, avec ce qu'on avait dans les placards, le frigo, le congélateur, comme je vous le raconte ici. Mon Petit Soleil garde le chouette souvenir d'un atelier préparation-pliage-cuisson-dégustation de momos, tous les 3 en famille. Et c'est depuis ce moment-là que mon envie est née de préparer mes raviolis asiatiques de A à Z. Confection de la pâte, préparation de la farce, tout est désormais fait entièrement maison. Et non, ce n'est pas plus long qu'avec de la pâte toute prête: pour gagner du temps, ma pâte, je l'étale au laminoir et je découpe ensuite des cercles ou des carrés à l'emporte-pièce. Et comme elle est faite maison, pas besoin de sceller les bords avec de l'eau (comme avec la pâte du commerce): pincez fermement les bords et le tour est joué!

Comme je vous le disais plus haut, ces raviolis peuvent être farcis à l'infini, à la viande et/ou aux légumes, selon vos envies. Vos pouvez les faire frire, les faire bouillir, les cuire à la vapeur, les ajouter dans une soupe. De quoi satisfaire les envies de toutes les papilles!

Mes raviolis préférés sont les wontons sichuanais. La cuisine du Sichuan fait la part belle aux épices et notamment au piment, et je l'aime pour ça. Ces wontons ne font pas exception et sont pour moi, une véritable ode à la gourmandise. Je les sers avec une huile pimentée à la sichuanaise dans laquelle j'ai fait infuser quelques épices. De quoi se transporter en quelques bouchées vers un monde de parfums et de gourmandise!

IMG_4672

Wontons sichuanais à la sauce pimentée (pour environ 40 gros wontons ou 60 petits)

 Pour l'huile pimentée

2 verres d'huile neutre (pépins de raisin pour moi)

8 graines de cardamomes

3c. à soupe de poivre du Sichuan

5 anis étoilés

1 bâton de cannelle

2 feuilles de laurier

1 verre de flocons de piments

2c. à café de sel

  • Faites chauffer l'huile à feu très doux dans une casserole.
  • Pendant ce temps, torréfiez à sec le poivre du Sichuan, la cardamome, l'anis étoilé, la cannelle jusqu'à ce que le mélange commence à fumer.
  • Transférez ensuite dans la casserole d'huile et passez sur feu moyen.
  • Quand les épices commencent à "grésiller", maintenez la température pendant 5 mn puis coupez le feu et laisser reposer 5mn.
  • Versez les flocons dans un pot. Couvrez avec l'huile que vous aurez préalablement filtrer. Ajoutez les feuilles de laurier, l'anis étoilé et la cannelle. Remuez le mélange puis fermer le pot. Vous pouvez utiliser cette huile pendant plusieurs mois.

Pour la pâte à wontons

400g de farine

3 oeufs

eau (environ 25cl): si vous faites bouillir les wontons, utilisez de l'eau froide. Pour une cuisson à la vapeur ou à la poêle, utilisez de l'eau chaude.

2 pincées de sel

  • Versez la farine dans un saladier, ajoutez les oeufs et mélangez.
  • Versez l'eau progressivement et mélangez (j'utilise des baguettes chinoises pour ça).
  • Quand la pâte forme de gros grumeaux, finissez de mélanger à la main puis pétrissez pendant 5 bonnes minutes.
  • Formez une boule, filmez ensuite le saladier et laissez reposer 1/2h à température ambiante.
  • Divisez la pâte en 4 pâtons.
  • Pour chaque pâton: farinez et étalez au laminoir (ouverture 1 mm).
  • Découpez des disques à l'emporte-pièce dans chaque bande de pâte obtenue.

 

IMG_4662

 Pour la farce

400g de boeuf hâché (ou de porc, si vous préférez)

6 oignons verts émincés+ 1 tige pour la décoration

2 oeufs

2c. à soupe de fécule de manioc (ou de maïs)

4 cm de gingembre+1 grosse gousse d'ail+sel+10 grains de poivré pilés ensemble

2 c. à soupe d'huile de cacahuète grillée (ma touche perso. Vous pouvez remplacer par de l'huile de sésame)

5 à 6 c. à soupe d'eau infusée au poivre du Sichuan

Graines de sésame pour la décoration

  • Torréfiez 1c. à soupe de poivre du Sichuan. Quand le mélange commence à fumer, éteignez le feu, versez un grand verre d'eau et couvrez.
  • Dans un saladier, ajoutez le boeuf haché, les oignons verts, les oeufs, le mélange pilé, l'huile de cacahuète, la fécule de manioc, l'eau infusée au poivre du Sichuan.
  • A l'aide de 2 baguettes chinoises, mélangez vigoureusement pendant 2 à 3 mn. Vous devez obtenir une texture pâteuse, presque "soyeuse". Laissez reposer 30 mn.
  • Confectionnez les raviolis: déposez un peu de farce dans chaque disque de pâte (je préfère prélever la farce avec la pointe d'un couteau à bout rond plutôt qu'à la cuiller, c'est plus pratique), pliez et refermer en pinçant fermement pour bien sceller les bords.

- Il existe plusieurs techniques de pliage, vous en trouverez plusieurs ici.

- Si vous préférez la pâte du commerce, voici un tutoriel de pliage ici.

- Si vous faites les wontons en avance, congelez-les: placez-les sur un plat fariné puis mettez le tout au congélateur pendant quelques heures. Transférez ensuite les wontons dans un sac de congélation.

 

IMG_4668

 

Sauce d'accompagnement

4c. à soupe d'huile pimentée aux épices

4c. à soupe de sauce de soja

2c. à soupe de vinaigre blanc

1/2 gousse d'ail râpée

1 cm de gingembre râpé

2 tiges d'oignons verts émincés

2 tiges de coriandre+feuilles émincées

  • Versez dans un bol l'huile pimentée, la sauce soja et le vinaigre.
  • Ajoutez l'ail, le gingembre, l'oignon vert et la coriandre.
  • Mélangez et réservez.

Cuisson des wontons

  • Portez un grand volume d'eau à ébullition.
  • Faites un tourbillon dans l'eau à l'aide d'une baguette puis plongez-y les wontons.
  • Lorsqu'ils remontent à la surface, ajoutez un verre d'eau froide et prolonger la cuisson 5 mn après la reprise de l'ébullition.
  • Sortez les wontons à l'aide d'une écumoire et déposez dans une assiette creuse.
  • Arrosez avec quelques cuillerées de sauce d'accompagnement.
  • Parsemez de graines de sésame, d'un peu d'oignons verts et de coriandre.

IMG_4657

IMG_4678

Posté par Karibo Sakafo à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2019

Soupe acidulée et pimentée au boeuf et nouilles de riz

IMG_4798

Un petit plat dégusté en amoureux et inspiré par la superbe recette de soupe de boeuf de la famille de blogueurs aux commandes de The woks of life. C'est un magnifique blog créé par un couple et ses 2 filles. La famille est américaine d'origine chinoise et leurs recettes explorent (entre autres) toute la diversité de la cuisine chinoise, dans ce qu'elle a de plus simplissime comme dans ce qu'elle présente de plus élaboré. Ce blog est un absolu délice! Si vous ne le connaissez pas, allez vite le découvrir, le voyage en vaut vraiment la peine!

Cette soupe m'a tout de suite fait de l'oeil: sa couleur rouge tout d'abord, son piquant, et ce mélange d'épices si odorant ne pouvaient que me plaire. La note acide ne figure pas dans la recette d'origine, mais je ne sais pas pourquoi, quand j'ai vu la recette je l'ai tout de suite visualisée avec un trait de jus de citron. J'ai aussi adapté les quantités à mon palais et remplacé quelques ingrédients: du gingembre-mangue à la place du gingembre classique, de l'écorce de citron galet à la place de l'orange, de la coriandre vietnamienne à la place de la coriandre traditionnelle, du quatre-épices à la place du laurier. Pour la couleur rouge, j'ai utilisé du Gochujang, qui est de la pâte de piment coréenne. J'ai ajouté du poivre voatsiperifery de Madagascar, mais par contre, j'ai supprimé le sucre. Et enfin, pour accentuer le côté acide que je voulais aussi retrouver avec cette soupe, j'ai servi avec un rougail de mangues vertes.

Si vous n'aimez pas le piment, remplacez par du concentré de tomates. Le goût sera un peu différent, mais le parfum des épices sera toujours là et cette soupe sera tout aussi bonne!

Je participe à la Bataille Food #70 avec cette recette. Le thème de ce mois-ci est "Jouons avec les couleurs". Vous savez tout maintenant de ce jeu culinaire, mais je vous en rappelle ici les principales informations:

IMG_4807

Soupe acidulée et pimentée au boeuf et nouilles de riz

 

Pour 2 personnes

 

Pour la soupe

400g de basse côte

Nouilles de riz

1 gros oignon rouge (ou 4 échalotes)

Une tête d'ail (et oui!) épluchée

4 oignons verts coupés en 3+ oignon vert pour la garniture

4 brins de coriandre (vietnamienne, pour moi), émincés

1 grande feuille de quatre-épices (ou 3 feuilles de laurier+1c. à café de clous de girofle)

4 anis étoilés

1c. à café de poivre du Sichuan

1c. à café de poivre voatsiperifery

4 cm de gingembre-mangue (gingembre classique si vous ne trouvez pas) tranché en plusieurs morceaux

3 cm de peau de citron galet (ou d'un citron vert)

1/2 verre de vin de Shaoxing

1/2 verre de sauce de soja

1 grosse tomate coupée en cubes

3c. à soupe de Gochujang

Huile de pépins de raisin

Quelques tranches de citron galet

IMG_4812

  • Coupez la viande puis faites revenir les morceaux avec l'oignon rouge émincé.
  • Ajoutez la feuille de quatre-épices, le poivre du Sichuan, l'anis étoilé, l'écorce de citron galet, le poivre voatsiperifery. Remuez jusqu'à ce que le mélange devienne odorant.
  • Ajoutez alors la tomate. Laissez compoter quelques minutes puis ajoutez le Gochujang. Remuez.
  • Versez le vin de Shaoxing et la sauce soja.
  • Couvrez d'un grand volume d'eau. Ajoutez les oignons verts et l'ail, les morceaux de gingembre-mangue.
  • Portez à ébullition puis laissez mijotez à couvert et à feu doux pendant environ 1h15 (vérifiez régulièrement le niveau du bouillon au cours de la cuisson).
  • Juste avant de servir, faites cuire les nouilles de riz (selon les indications notées sur le paquet). Egouttez et versez un peu de nouilles dans 2 larges bols.
  • Ajoutez ensuite quelques morceaux de boeuf.
  • Versez le bouillon bien chaud, filtré au chinois..
  • Pressez un peu de citron dans chaque bol.
  • Parsemez d'oignons vert et de coriandre fraîche et dégustez.

 Pour le rougail mangue

1 grosse mangue verte. Elle doit être dure au toucher.

1/2 oignon rouge émincé

huile de pépins de raisin

sel

IMG_4822

  • Epluchez puis râpez la mangue au zesteur (ou avec les gros trous de la râpe à fromage)
  • Ajoutez le sel, un filet d'huile de pépins de raisin.
  • Mélangez et réservez au frais.
  • Ce rougail est en principe pimenté, mais j'ai fait l'impasse sur le piment, la soupé étant déjà bien piquante.

logo-bataille-food

Les participants:

Posté par Karibo Sakafo à 05:48 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

22 août 2019

Gua baos au Hong Shao Rou

IMG_4712

 Vous en avez marre des burgers? Essayez les gua baos! Ces petits pains taïwanais se mangent souvent garnis de porc caramélisé, mais vous pouvez tout à fait le préparer avec une autre viande ou pas de viande du tout.

A la maison, nous sommes fans des gua baos. Et on les garnit avec à peu près tout: de lou rou fan, de gravlax de saumon et d'avocat, de pulled beef, de gigot de 7h. Et de hong shao rou. Et qu'est ce que c'est bon!

Les gua bao demandent un peu de temps de préparation et se cuisent à la vapeur. Mais rassurez-vous, rien de bien compliqué! Et quand vous aurez ces petits pains briochés et moelleux à souhait sous les yeux, vous ne regretterez pas une seconde du temps que vous aurez passé à les confectionner.

Alors à vos pots de farine et à vos rouleaux à pâtisserie, c'est l'heure des gao baos!

IMG_4689

IMG_4721

Gua baos au Hong Shao Rou

Pour une quinzaine de gua baos

 

360g de farine

20 cl d'eau chaude

1 sachet de levure de boulanger

1c. à soupe de bicarbonate alimentaire

3c.  à soupe de lait en poudre

2c. à soupe de sucre

2,5c. à soupe d'huile végétale neutre (pépins de raisin pour moi)+un peu d'huile végétale pour badigeonnez la pâte.

pour la garniture: hong shao rou (voir la recette ici), rondelles de concombre, coriandre émincé, graines de sésame et piment.

 

IMG_4693IMG_4717

 

  • Réhydratez la levure dans 3c. à soupe d'eau. Laissez reposer 15mn.
  • Mélangez l'eau chaude et l'huile dans un bol.
  • Versez la farine, le lait en poudre, le bicarbonate et le sucre dans un saladier. Mélangez puis ajoutez la levure réhydratée.
  • Faites un puits dans le saladier puis versez le mélange eau/huile.
  • Mélangez d'abord avec une cuiller en bois puis pétrissez à la main pendant 5 à7 mn.
  • Placez le pâton obtenu dans le saladier, couvrez et laissez lever pendant 1h30 dans un endroit chaud.
  • Dégazez ensuite le pâton et pétrissez à nouveau pendant 10 mn.
  • Etalez la pâte en un large cercle d'environ 1cm d'épaisseur.
  • Découpez des disques de 10 cm environ à l'aide d'un emporte-pièce (ou d'un bol) et placez chaque disque sur un carré de papier de cuisson. Assemblez les morceaux de pâte en trop, étalez à nouveau pour former de nouveaux disques. Répétez jusqu'à épuisement de la pâte.
  • Badigeonnez la surface de chaque disque avec un peu d'huile (au pinceau ou avec votre doigt): cela évitera à vos baos de coller lorsque vous les plierez.
  • Pliez les disques en demi-cercles et aplatissez-les très légèrement avec votre rouleau à pâtisserie.
  • Couvrez les baos et laissez-les lever pendant 1/2h.
  • Pour la cuisson, je vous propose deux options:
  1. au rice cooker: portez un grand volume d'eau à ébullition. Placez les baos sur leurs papiers de cuisson dans le panier vapeur du rice cooker. Déposez le panier au-dessus de l'eau bouillante. Couvrez et faites cuire 12 mn. Débranchez le rice cooker et laisser reposer 5 mn avant de retirer le couvercle. Cette étape est important pour préserver le moelleux de vos baos.
  2. dans un panier en bambou: faites bouillir de l'eau dans un wok. Placez les baos dans le panier puis posez celui-ci sur le wok. Couvrez et faites cuire 12 mn. Eteignez le feu et laissez reposer 5mn sans enlever le couvercle.
  • Retirez les baos du panier vapeur.
  • Ouvrez-les délicatement.
  • Garnissez chaque bao de hong shao rou, de concombre, de coriandre ou de ngo gai, de piment et de graines de sésame.

Si vous préparez les baos en avance, conservez-les au frais puis réchauffez-les au panier vapeur.

Vous pourrez ensuite les garnir.

IMG_4709

IMG_4719

 

 

Posté par Karibo Sakafo à 20:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 août 2019

Hong Shao Rou: porc Shangaïen caramélisé, mijoté au vin de Shaoxing

IMG_4708

Je vous présente un des plats préférés de mon homme. Cette version du porc caramélisé nous vient de Shangaï et c'est un délice! La viande cuit selon la méthode "Hong Shao" qui consiste à la laisser mijoter tranquillement dans une sauce sucrée au vin de Shaoxing et à la sauce de soja pour lui donner un aspect laqué. Ce plat est très populaire en Chine, et selon les régions, les ingrédients varieront. Mais pour obtenir cet effet laqué caractéristique de cette recette, il est important d'utiliser de la sauce de soja claire ET de la sauce de soja noire. Hormis ce détail, la recette est simplissime.

Vous pouvez accompagner ce plat de ce que vous voulez: du riz pour une version plus traditionnelle, des légumes (j'aime tout particulièrement avec une daube de calebasse ou de christophines. On aime le mélange des saveurs à la maison), pour garnir des burgers ou des gua bao (la recette de mes gua bao suivra dans quelques jours).

IMG_4700

IMG_4697

Hong Shao Rou

Pour 3 personnes

600g de poitrine de porc tranché en cubes moyens

2c. à soupe de sauce de soja claire

2c. à soupe de sauce de soja noire

25g de sucre (sucre candi de préférence, sinon n'importe quel sucre)

30 cl d'eau chaude

25cl de vin de Shaoxing

1 oignon vert coupé en 3 +2 tiges pour la déco

3 cm de gingembre tranché

piment rouge (facultatif)

IMG_4696

IMG_4704

  • Portez un grand volume d'eau à ébullition. Ajoutez la viande et laissez blanchir pendant 3 mn environ.
  • Faites chauffer un wok ou une poêle large et faites dorer les morceaux de porc en remuant constamment. Je n'ai pas ajouté d'huile, la poitrine de porc un morceau suffisamment gras.
  • Ajoutez les deux sauces de soja, remuez puis versez le vin de Shaoxing, ajoutez le gingembre tranché, l'oignon vert coupé en 3, l'eau chaude et le sucre. Mélangez bien avant de laisser la préparation mijoter, à feu moyen et à couvert, pendant environ 1h.
  • Passez sur feu fort et en remuant constamment, poursuivez la cuisson encore quelques minutes, le temps que la sauce finisse de réduire et laque les morceaux de viande.
  • Servez dans des bols, parsemez d'oignons verts de piment rouge (facultatif)

IMG_4707

Posté par Karibo Sakafo à 17:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juin 2019

Labneh maison parfumé à la grenade

IMG_4606

Mmm, le labneh...c'est frais, doux, onctueux et ça se décline à l'infini! En version salée, avec des rondelles de concombre, du radis, des olives, du zaatar. Et l'indispensable pain pita! En version sucrée, j'en raffole avec juste un peu de miel ou de la grenade. Ou bien je m'en sers comme base dans mes cheesecakes. Et cerise sur le gâteau: niveau préparation, c'est simple comme bonjour!

Mais c'est quoi au juste le labneh? Il s'agit d'un fromage frais libanais, à base de yaourt, que l'on retrouve aussi dans d'autres pays bordant la Méditerranée. Pour le préparer, rien de plus simple: il suffit de laisser égoutter le yaourt pendant 12h à 48h (selon la consistance souhaitée).

Et si vous voulez vous lancer dans la préparation du labneh bi zayt (=labneh dans l'huile), laissez égoutter une journée de plus, formez des petites boules. Placez-les ensuite dans un pot, ajoutez des aromates et couvrez d'huile d'olive.

Je vous propose ici la recette de base, à vous de l'accommoder comme bon vous semble! J'en prépare toujours en grande quantité, pour les petits-déjeuners de la maison, les goûters de Petit Soleil et pour avoir quelques pots de labneh bi zayt en nombre.

IMG_4581IMG_4609

Labneh maison parfumé à la grenade

1kg de yaourt (yaourt grec pour moi)

Une passoire

Un torchon fin propre

Un saladier

 

IMG_4589IMG_4602

 

  • Placez la passoire sur le saladier.
  • Couvrez avec le torchon.
  • Versez le yaourt sur le torchon.
  • Refermez les bords et nouez avec une ficelle ou un élastique.
  • Laissez égouttez au moins 12h au frais.
  • Etalez dans une assiette creuse.

Vous pouvez au choix, ajouter un peu de sel, un filet d'huile d'olive, des épices, du concombre et déguster accompagné de pain pita. Ou le goûter en version sucrée, avec un peu de miel par exemple.

Ici, avec un peu d'huile d'olive et des grains de grenade, ce fut parfait!

IMG_4591

IMG_4611

Posté par Karibo Sakafo à 23:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]