J'ai vaincu la malédiction de la panna cotta!!! Vous ne saviez pas qu'il y avait une malédiction? Et bien si! Une malédiction puissante dont les dieux des desserts m'ont fait don. Et du coup, malgré mes nombreuses tentatives, ce super dessert, dont je suis absolument fan, ce super dessert, censé se dresser fièrement dans votre assiette grâce à la magie de dame gélatine, chez moi...ben non! La crème restait liquide. Au point que je me suis sérieusement demandé s'il ne fallait pas que je verse un seau de ciment dedans pour que l'ensemble reste ferme.

Mais gène de l'entêtement oblige, j'ai persisté. J'ai diversifié les panna cotta: mangue/fruits de la passion, fruits de la passion tout court, vanille, ananas...Il y a quelques jours, j'ai tenté une panna cotta aux goyaviers (petit fruit rouge sauvage, acidulé, qui a un petit goût de fraise des bois)...et miracle, ma panna cotta avait une tête de panna cotta et non d'une médusé échouée sur la plage!!! Avant d'officialiser sur la toile la levée de la malédiction de la panna cotta, j'en ai tenté une autre: panna cotta vanille/corossol. Et hourra!!!!

Le verdict a été validé par mes voisins et par toute ma p'tite famille...oui, le langage serbo-croate/ouzbekho-turkhmène qui sort de la bouche de mon petit soleil de 2 ans ( il commence à parler de plus en plus), ça compte comme une validation! Voui, m'sieurs dames!!!

Pour cette recette, la vanille et le corossol viennent du jardin...petite fierté. Le plus long a été d'extraire le jus de corossol.

L'intérieur des fruits est en effet composé de nombreuses "gousses" blanches, à la fois filandreuses et crémeuses. Et dans chaque gousse, il y a une graine. Donc pour récupérer la pulpe de ce fruit, j'ai dû prélever les gousses, enlever les graines et les passer ensuite au chinois.
IMG_8701

 

IMG_8693Quand le fruit est gros et pèse 500g, comment dire....à la fin, on en a un tout petit peu marre, quand même!

 

Panna cotta vanille/corossol

Pour 6 ramequins

250 ml de lait

300ml de mascarpone

1 gousse de vanille fendue

3 c. à soupe de sucre roux

2 feuilles de gélatine

La pulpe d'un corrosol

  • Faites chauffer le mascarpone à feu doux. Quand il liquéfie, ajoutez le lait, la gousse de vanille et le sucre. Remuez
  • Retirez la gousse de vanille, ajoutez la pulpe de corossol, remuez et laissez refroidir.
  • Pendant ce temps, mettez les feuilles de gélatine dans un récipient rempli d'eau.
  • Quand les feuilles de gélatine sont ramollies, ajoutez  au mélange crémeux, mélangez pour les dissoudre.
  • Huilez légèrement les ramequins
  • Répartissez la crème dans les ramequins. Couvrez et faites prendre 3 h au réfrigérateur.

IMG_9347