IMG_0049Retour de ce côté-ci de l'Océan Indien avec ce rougail que j'affectionne particulièrement.

Nous sommes entrés dans la saison des mangues et je surveille chaque jour amoureusement mon manguier qui se charge peu à peu de fruits. Ce petit rougail a été préparé avec les mangues du jardin. On a planté notre manguier il y a 5 ans environ, et c'est la deuxième année où nous pouvons manger ses fruits. Petite fierté, donc.

L'arrivée des mangues coïncide avec la hausse progressive des températures. En ce moment, il fait chaud, et pas la moindre goutte de pluie à l'horizon. Un bon prétexte pour se faire un barbecue ce midi, avec comme accompagnement, ce rougail. Sur ma Grande Ile, les petites brochettes de zébu (boeuf) sont appelées mosakiky/masikitas/maskitas et se vendent partout dans la rue accompagné d'un bon rougail mangues ou quand ce n'est pas la saison, d'un rougail papayes vertes, ou d'un rougail concombres. Cette fois-ci, j'ai pris le temps de tout râper avec ma râpe malgache, qui permet de faire de longs filaments. C'est plus long, mais je trouve que ça donne un goût plus fin au rougail. Un simple zesteur remplace très bien cette fameuse râpe.

IMG_0036


Rougail de mangues vertes, carottes et concombre

Si vous trouvez la variété réunionnaise, 1/2 concombre, sinon 3 concombres

4 mangues bien vertes

1 gros oignon émincé

4 carottes

sel, piment

2 c. à soupe d'huile de pépins de raisin

  • Épluchez les mangues vertes, la carotte et le concombre
  • Râpez chacun d'eux dans un grand saladier
  • Ajoutez l'oignon émincé, le sel, le piment et l'huile de pépins de raisin
  • Bien remuez et réservez au frais

Volontairement, je n'ai pas précisé la quantité de sel, donc salez à votre goût!

Vous pouvez aussi déguster ce rougail avec un cari ou n'importe quel plat en sauce de votre choix,. Quant à moi, c'est avec des grillades que je l'apprécie le plus!

 

IMG_0042