IMG_1807

 Et revoila un petit tartare! Je me répète mais il fait chauuuud en ce moment! Et avec un taux d'humidité qui te donne des allures de serpillères dès qu'il te prend l'envie de bouger un cil. Je ne me plains pas notez bien, je préfère 100 000 fois avoir trop chaud que froid. Je déteste avoir froid!

Et tiens, pourquoi ne pas accommoder mon tartare avec un joli pitaya? Le pitaya ou fruit du dragon, quand vous le croisez sur les étals, il attire forcément votre regard. D'abord par sa couleur: il est rose pétant, rond, gros, charnu, avec comme des "écailles" molles. Oui, mais sinon c'est quoi un pitaya? Et bien c'est le fruit d'un cactus originaire du Mexique et qui a ensuite été introduit au Vietnam, puis dans le reste de l'Asie du Sud-Est. Sur notre territoire français, on le cultive à La Réunion et en Polynésie. Le cactus dont est issu le pitaya est très facile à bouturer, et vous pensez bien qu'on s'est empressés d'en planter un bout dans notre jardin. Mais si le faire pousser est facile, pour avoir un fruit, c'est une autre chanson! Comme la vanille, le pitaya partage une origine mexicaine. Et comme la vanille, si on veut obtenir un fruit, il faut féconder la fleur à la main. Et aux aurores s'il vous plait! Et avec le pollen d'une fleur issue d'un autre pied! Mais une fois cette opération effectuée, on obtient ce joli fruit, si spectaculaire. Voyez plutôt:

IMG_1802

Et sinon, ça a quel goût le pitaya? Quand on fend le fruit, on découvre une chair parsemée de petits grains et dont la texture fait immédiatement penser au kiwi. Mais la comparaison s'arrête là, le goût ne s'en approche ni de près, ni de loin. C'est plutôt sucré et acidulé et moi, je lui trouve un léger goût de poire, pour la variété à chair blanche, en tout cas.. Plus ou moins sucré d'ailleurs selon le moment de la cueillette et votre capacité à résister à la tentation de le manger tout de suite. Le pitaya se bonifie avec le temps, alors il ne faut pas hésiter à le laisser quelques jours avant de le consommer. Les pitayas à chair rose foncée étant plus sucrés que leurs homologues à chair blanche. C'est surtout très juteux, rafraichissant et idéal par ces températures caniculaires.

           IMG_1803

 

L'association pitaya/saumon était un essai. Et dans un tartare, c'était parfait! Frais, fondant et quel régal pour mes papilles!

 

Tartare de saumon au fruit du dragon (pitaya)

Pour une personne

 

150g de saumon coupé en dés1/2 pitaya coupé en dés

2 oignons verts émincés

sel, poivre

1c. à soupe d'huile d'olive

jus de citron vert

  • Dans un saladier, ajoutez le saumon, les dés de pitaya, les oignons verts émincés, le sel, le poivre et l'huile d'olive.
  • Ajoutez le jus de citron, mélangez bien.
  • Laissez reposer 20 mn au frais

 J'ai volontairement mis peu d'ingrédients dans ce tartare pour mettre en valeur le pitaya, mais vous pouvez ajouter, par exemple, un fruit de la passion pas trop mûr.                                                                

                                                                       IMG_1811

IMG_1812

             IMG_1818

A la Réunion, on trouve facilement les pitayas sur les marchés ou dans les supermarchés. En France métropolitaine, vous pouvez les trouver en épicerie asiatique et également dans les supermarchés.

Si vous voulez tester d'autres façons d'accomoder le pitaya, n'hésitez pas à faire un tour chez Bleu Combava, qui a réalisé une superbe panna cotta, coulis de pitaya au citron vert, rosace de letchis...ça donne rudement envie!

Je vous laisse avec ces quelques photos des pitayas - fleurs et fruits- de notre jardin.

              P2060631P2060632P2060636